Rechercher
  • La Mémoire du Monde

Festival, cigales et rencontres !


Le festival d'Avignon démarre avec de belles promesses, il fait chaud oui, mais les cigales chantent ♥ et nous vous proposons encore quelques rencontres !



📙Le Mercredi 6 Juillet 18h30 :

Rencontre avec Sophie Charpentier pour nous présenter La vierge à combustion et le Baryton perché aux éditions Les Pérégrines.

Sophie Charpentier est claveciniste, concertiste et enseignante en conservatoire dans la région parisienne. Elle a également travaillé avec des danseurs et des comédiens et elle écrit. Après deux recueils de poèmes elle présente aujourd’hui son premier roman : La vierge à combustion et le Baryton perché aux éditions Les Pérégrines. On y suit les tribulations de 3 hommes logeant dans un immeuble avec vue sur la Notre-Dame. Le mystérieux Zimmerman, musicien à ses heures et Meunier un photographe, que certains Avignonnais reconnaitrons peut-être, puis un étrange mais attachant Baryton. La seule figure féminine paraissant la vierge à combustion figuré par une vierge en cire et Notre Dame qui s’est embrasé au début du récit. D’étranges tapuscrits déposés dans la boîte aux lettres ou devant la porte troublent la paix intérieure de notre photographe tandis que nous observons ce beau monde tenter de faire sens de l’existence. Vous êtes chaleureusement invité à venir découvrir ce monde de Sophie. (Réservations conseillées)


📕Le Mercredi 13 Juillet 17h :

lecture-rencontre-dédicace à deux voix et quatre mains avec les poétesses Lisette Lombé et Blanche Baudouin . Autour de deux de leurs recueils Brûler Brûler Brûler de la collection Icono'pop des éditions iconoclaste, et Femme-flamme chez carnet d'or éditions. Blanche Baudouin fait écho à Lisette Lombé dans ses écrits, et la rencontre permets de nous faire écouter la rencontre de ces deux poétesses engagées.

Une preuve du pouvoir de la poésie et de sa nécessité !


📗Le Samedi 23 Juillet 18h30 :

Rencontre avec Maïca Sanconie, pour nous présenter aux éditions Quidam. "Sculpteur réputé, Virgile est exilé dans un village des Alpes de Haute-Provence. Traductrice, Laura est mariée à un danseur, qu'elle suit dans ses tournées aux Etats-Unis puis au Japon. Ils ne se connaissent pas, pourtant un secret les lie ainsi que deux territoires : la montagne de Lure et la vallée du Verdon avant la mise en eau du lac de Sainte-Croix. Un jour enfin, ils se rencontrent. Mais pour quelle vérité ?

Dans des récits qui s'entrecroisent, la langue charnelle de Maïca Sanconie, en un subtil hommage à Giono, creuse jusqu'à l'intime deux êtres aussi proches que dissemblables."


0 vue0 commentaire