top of page
Rechercher
  • lamemoiredumonde

Club lecture 7

Prochain rendez vous ce vendredi 3 Février 2023.

Pour ce retrouver à cette première soirée de l'année 2023 du club lecture, venez partager avec vos mots la dernière lecture qui vous a emporté à chaque page... *

Le vendredi 2 Décembre 2022, Étaient présents à cette soirée : André, Catherine, Claude, Christophe, Daniel, Florian, Françoise, Frédérique, Jacky, José, Marlies, Michèle, Miguel, Robert. Onze livres nous ont été présentés ( dont deux évoqués en complément). A notre tour, de les apprécier , en profitant de ces longues soirées hivernales... au coin du feu ou sous la couette en cas de coupure intempestive. De gaz ou d'électricité .. ! ( Animation : Miguel/ Compte rendu : Miguel/Michèle) Claude : L'ombre de l'aigle - Arturo Perez-Reverte. Arturo Perez-Reverte fut correspondant de guerre. Il nous raconte dans un court roman, un épisode de la campagne napoléonienne de Russie à Borodino (bataille de la Moskova) vue par un bataillon d'Espagnols enrôlés de force, qui cherchent par tous les moyens à déserter le champ de bataille, afin d' échapper au massacre.et à revenir au pays. Mais le commandement français se méprend sur leurs intentions, croyant à un acte de bravoure , déclenche une charge de cavalerie qui réussit à faire reculer les Russes détruisant ainsi les espoirs des Espagnols. C'est savoureux, intéressant d'un point de vue historique et ce roman fait penser à Un Jour de colère du même auteur, qui relate la révolte des Madrilènes (2 mai 18O8) qui se soulevèrent contre les troupes napoléoniennes , un récit instructif puissant , admirablement documenté. Florian : Le magasin des suicides – Jean Teulé (adapté aussi en BD) Dans un monde où l' homme a perdu le goût de vivre où tout est morose, les Tuvache sont des commerçants prospères mais névrosés: Ils vendent tous les ingrédients permettant de se suicider: bonbons empoisonnés, sabre pour se faire hara kiri, corde solide pour se pendre... Tout se passe pour le mieux, jusqu'à l'arrivée d'Alan, le petit dernier qui incarne la joie de vivre... C'est une fiction originale, grinçante, à l'humour noire , c'est drôle et décalé. Robert : La révolte à perpétuité - Notarnicola Sante (1938-2021) (Préfacé par Erri. De Luca) Ce sont les mémoires retraçant le parcours chaotique de ce révolutionnaire, militant, poète, criminel, mais attachant. C'est son chemin de vie, de sa terre natale la Calabre à Turin où il s' inscrit à la FGCI puis au PCI . Il s'éloigne très vite de la gauche institutionnelle pour rejoindre des groupes révolutionnaires et anarchistes En 1963, il rencontre Pietro Cavallero. De cette rencontre naîtra le groupe de braqueurs qui entrera dans l’histoire sous le nom de Banda Cavallero. Avec les braquages, la Banda Cavallero s’attaquait au pouvoir bourgeois et capitaliste. Pour Sante et les autres, c’était une façon de combattre et de saboter un système injuste, de se réapproprier la richesse que ce système volait au prolétariat et aux pauvres, sans se faire exploiter à l’usine, sur le chantier ou d’autres lieux de travail. André : La Peste écarlate - Jack London Récit d'anticipation. ( écrit en 2012) mais d'une actualité prégnante. Nous sommes en 2073. Une pandémie, la peste écarlate (ainsi nommée car elle provoque une coloration rouge de la peau, et une mort quasi immédiate), sévit et ravage la planète. Le fléau a totalement bouleversé l'ordre naturel, le monde est revenu à l'état sauvage. Les rares survivants se sont réunis en tribus sans passé ni culture : les mots lire, écrire, compter, parler ont disparu du vocabulaire. Une fable qui démontre que si la nature change, l'Homme, lui, ne change pas, ne changera jamais et provoque les problèmes auxquels nous sommes confrontés, hier comme aujourd'hui ou comme demain. Un livre lu et relu, et offert, maintes fois. Daniel : Au-dessous du volcan – Malcolm Lowry Un cycle sans fin : L'action se situe au Mexique dans une ville dominée par deux volcans. Le roman raconte l'histoire de Geoffrey Firmin, un consul britannique toujours sous l'emprise de l'alcool ,un homme rongé par la faute commise : officier dans l'armée britannique, durant la première guerre mondiale, à bord d’un cargo dont il était le commandant, il a laissé enfourner des prisonniers allemands dans la chaudière du navire. Il a été acquitté par la justice de son pays, mais sa conscience le ronge et ne lui permet pas d'oublier. Le roman s'achèvera par la mort du consul. C'est le chef d'œuvre de l'auteur mais ce livre a connu de nombreuses épreuves et déboires avant son édition (manuscrit perdu, en partie dévoré par un incendie, censure, détracteurs)... Ce roman, magistralement bien écrit, connaîtra enfin un plein succès et a fait l'objet d'une adaptation cinématographique. Josée : Le dernier des siens – Sybille Grimbert 1835. Gus, un jeune zoologiste, est envoyé par le musée d’histoire naturelle de Lille pour étudier la faune du nord de l’Europe. Lors d’une traversée, il assiste au massacre d’une colonie de grands pingouins ( ils servent d'aliments ou de totems...) et sauve l’un d’eux blessé. Il le ramène chez lui aux Orcades et le nomme Prosp. Sans le savoir, Gus vient de récupérer le dernier spécimen sur terre de l’oiseau.. Roman introspectif richement documenté qui raconte la relation touchante qui s’instaure entre l’homme et l’animal et qui s'apprivoise mutuellement. Une belle et émouvante histoire à découvrir . Jacky : L'odyssée de Swen - Ian Miller Un roman passionnant, d'une bouleversante humanité qui met en scène un looser , Swen, l'incompris, un jeune suédois qui se morfond dans sa vie étriquée et son travail sans intérêt. Il part en Norvège où il s'engage dans une entreprise minière. A la suite d'un accident provoqué par un glissement de neige, il est grièvement blessé, perd un œil , il est défiguré. Pour cacher cet handicap il deviendra trappeur et ermite dans le grand nord , une vie éprouvante, dans la solitude, le dénuement, dans une nature grandiose mais particulièrement hostile. trappeur, tant bien que mal. le choix d'une vie difficile, dans la solitude et le dénuement, dans une Nature aussi grandiose qu'hostile . Il vivra alors une aventure humaine exaltante truffée de nombreuses épreuves. Il aura pour compagnon, un chien, mais aussi, un bébé... Michèle : La Baignoire de Staline - Renaud Lyautey L'histoire se déroule en Géorgie où Renaud Salins ( qui a choisi un nom de plume : Lyautey) a été ambassadeur pendant trois ans (2012-2016). Il connait donc parfaitement le pays et ses enjeux géopolitiques : un territoire convoité par la Russie, où les services secrets russes sont omniprésents dans la province natale de Staline. Un étudiant français Sébastien Rouvre est retrouvé mort dans des conditions suspectes à l’hôtel Marriot. Il travaillait sur une thèse. Pourquoi faisait-il de fréquents voyages dans l'ouest du pays et en Russie ? Avant qu'un scandale n'éclate, René Turpin, conseiller à l’ambassade de France , est mandaté pour assister les inspecteurs locaux et notamment Nougo Shenguelia, personnage atypique et attachant .Turpin et Shenguelia vont sympathiser et unir leurs forces, leur matière grise et leurs réseaux pour découvrir qui était ce Français et surtout quels intérêts il avait bien pu gêner pour finir étranglé. Ce roman policier a une double intrigue et de nombreux atouts. - Il nous fait découvrir cette ex-république soviétique et relate des faits historiques méconnus . Ce qui fait entre autres l'intérêt de cette enquête, c’est l’évocation d'un des personnages dont l'ombre inquiétante plane sur cette histoire. Son nom ne sera pas révélé. Miguel : L'opticien de Lampedusa – Emma Jane Kirby La narration d'une histoire vraie, un drame qui se répète, actuellement, à l'infini. Nous sommes à la fin de la saison estivale, à Lampedusa, où l'opticien et sa femme vivent toute l'année. Avec leurs amis, ils organisent une promenade en mer sur un bateau appartenant à un de leurs amis., une parenthèse pour oublier les soucis du quotidien. Cette balade va virer au cauchemar quand ils vont découvrir des migrants ayant fait naufrage et se noyant. Ils pourront n'en sauver que 47 sur les 35O qui étaient à bord de l'embarcation. Cet épisode va bouleverser leur vie, ils se sentiront coupables ne n'avoir pas pu faire plus. C'est une lecture qui tétanise, une description très réaliste qui met en exergue la culpabilité face à cette tragédie. Lire aussi « Eldorado » le magnifique livre de Laurent Gaudé qui porte sur ce même thème.

117 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page