Rechercher
  • La Mémoire du Monde

Club Lecture


Tout les premiers Vendredis du mois nous recevons pour notre club lecture !


Le vendredi 1er avril 2022, nous étions 8 à participer à la première rencontre du club littéraire,

merci à Francis, Colette, Claude, Aline, Didier, Miguel et aux libraires Jacky et Marlies.

Petit compte rendu par Miguel Couralet :

1/ « La place » d’Annie Ernaux (Présenté par Francis)

Annie Ernaux a raconté son père issu du monde rural et devenu petit commerçant ainsi que la relation qu’elle a eu avec lui. Elle exprime le décalage entre eux du fait qu’elle a pu faire des études et s’est détachée de son milieu social.

C’est un livre de souvenirs qui a marqué Francis car il y a retrouvé les mots qui expriment ce qu’il a vécu lui-même avec ses parents et son milieu social. Pour nous l’exprimer il a lu des passages du livre et les a commentés.

Un beau moment d’émotion.

2/ « Enfant de salaud » de Sorj Chalandon (Présenté Colette)

Histoire de son père. 2 histoires en parallèle. La sienne journaliste à Libération et au Canard Enchainé et celle de son père dont il découvre le cheminement pendant la guerre où il a collaboré avec l’ennemi. C’est le grand père de l’auteur qui lui révèle : « Ton père portait l’uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud ! »

En mai 1987, alors que s’ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils devenu journaliste apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Trois ans de la vie d’un « collabo », racontée par les procès-verbaux de police, les interrogatoires de justice, son procès et sa condamnation.

Il découvre l’aventure rocambolesque d’un jeune de 18 ans, sans instruction ni conviction, menteur, faussaire et manipulateur, qui a traversé la guerre comme on joue au petit soldat. Un jeune homme inconscient du danger, qui a porté cinq uniformes en quatre ans. Quatre fois déserteur de quatre armées différentes. Traître un jour, portant le brassard à croix gammée, puis patriote le lendemain, arborant fièrement la croix de Lorraine.

Son père a été jugé mais « s’en est bien sorti ». Il est décédé dans un hôpital psychiatrique.

Un livre fort comme tous ceux de Sorj Chalandon.

3/ « Les abeilles grises » - D’Andreï Kourkov (Présenté par Claude)

Nous sommes en pleine actualité : Dans un petit village abandonné de la « zone grise » dans le Donbass, coincé entre armée ukrainienne et séparatistes prorusses, vivent deux laissés-pour-compte ennemis depuis l’enfance. L’un pactise avec les Russes, Pachka non, tout à s’occuper de ses 6 ruches qu’il va emmener au printemps en Crimée pour qu’elles puissent bénéficier de la nature. Le livre raconte toutes ces scènes de vie et de voyage.

Claude nous a présenté un livre riche, plein d’humanité. Manifestement un livre à lire absolument.

4/ « Reine du réel » De Nancy Houston (Présenté par Marlies)

Nancy Huston écrit une longue lettre à Grisélidis Réal, qu’elle n’a jamais connue mais qu’elle a longtemps désapprouvé.

Grisélidis Réal, artiste, écrivaine et prostituée suisse, a fui le milieu où elle est née, bourgeois, calviniste et rigide, pour mener une vie libre. Une vie marquée par des histoires avec des hommes, des dizaines de milliers de relations tarifées, quatre enfants placés, des fausses couches, mais une vie illuminée par l’art et l’engagement militant pour la reconnaissance et les droits des travailleuses du sexe. Elle décrit la prostitution comme un art, un humanisme et une science.

Marlies nous a expliqué que dans le livre de Nancy Huston, l'autrice avec une plume personnelle et vraie nous présente un texte comme journal intime où se mêle la biographie de la Reine du Réel, au fils de ces recherches la vie qu'elle imaginait chaotique et soumise, apparaît beaucoup plus complexe manifestement l’auteur éprouve une admiration pour son combat de liberté et pour son œuvre. Pour finir c'est une lettre d’amour qu’elle écrit.

5/ « La patience des traces » De Jeanne Benameur (Présenté par Aline)

Un psychanalyste qui part à la retraite. Quelque chose se brise dans ce moment-là en lui. Conseillé par un ami il s’envole pour les îles Yaeyama. Il est hébergé dans une maison d'hôtes tenue par un couple d'artistes, elle, collectionneuse de vêtements anciens, lui, céramiste. Dans le cycle des jours et dans un monde nouveau, avec des hôtes « écoutants » c’est l’occasion pour lui de faire face à son passé et à son histoire. C’est un roman tout en délicatesse et poésie. Un très beau voyage spirituel en quête de la vérité et d'une paix avec soi-même.

6/ « Et quelquefois j’ai comme une grande idée » – De Ken Kesey (Présenté par Didier)

Didier (conforté par Jacky) nous a présenté ce livre comme un chef d’œuvre. Son auteur a aussi écrit " vol au-dessus d'un nid de coucou ".

C’est un roman sur le combat, un combat permanent, celle de deux frères dans un univers de bucherons. C'est aussi le combat de l'homme contre la nature dans cette forêt de l’Oregon. Didier nous a lu quelques passages de magnifiques descriptions qui ponctuent le récit.

Manifestement ce récit a bouleversé Didier et Jacky, ils le qualifient « d’extraordinaire »

7/ « Il n’y a pas d’arc en ciel au paradis » De Noël Néoton Ndjékéry (Présenté par Jacky)

Quel bonheur cet auteur Tchadien, il vous fait renouer avec la littérature et le plaisir de l’évocation rare d’une vérité historique. On est à la fin des années 1890, alors que la traite négrière bat de l’aile en atlantique (la guerre de sécession est passée par là) la trans-saharienne est toujours florissante et ce depuis 13 siècles. Zeïtoun, un adolescent noir s’échappe d’une caravane d’esclaves où progénitures, femelles et mâles sont conduits comme du bétail vers la péninsule arabique. Dans sa fuite vers le Tchad (grande étendue d’eau en langue locale) il va croiser un eunuque et la jeune favorite d’un harem en fuite eux aussi. Ils vont essayer de trouver refuge sur une île du grand lac pour reconstruire une société apaisée ? C’est cent ans de solitude façon Tarentino (c’est un conteur qui déconstruit la fin parce qu’il trouve que c’est mieux !) : des empires négriers jusqu’à Boko Haram, Vous allez apprendre des choses en même temps que découvrir une littérature ciselée d’or :

Plus discrète qu’une épouse infidèle rejoignant son amant, la lune rasait les nuages, impatiente d’aller retrouver le soleil qui l’avait précédée depuis longtemps au couchant. Parvenue au-dessus de la ligne d’horizon, elle parut marquer le pas, ce qui laissa entrevoir les bras tentaculaires des arbres qui essayaient de la retenir. Puis elle plongea dans les entrailles de la terre, privant d’un coup la nature de sa douce clarté. Il ne subsistait plus que la voie lactée pour contester aux ténèbres l’autorité absolue.

8/ « Le Grand Monde » De Pierre Lemaitre (Présenté par Miguel)

Le premier roman de ce qui est annoncé comme une nouvelle trilogie de Pierre Lemaitre après la précédente qui a surtout marqué avec le Livre « Au revoir là-Haut ».

On retrouve dans le « Grand Monde » un personnage de « Au revoir là-haut » qui après l’arnaque sur la construction des monuments aux morts et allé vivre à Beyrouth et a fondé une entreprise industrielle florissante et fondé une famille. On suit le devenir des 4 enfants : Jean, l’ainé qui rate tout ce qu'il entreprend et qui fuit de honte à Paris car il n’a pas été à la hauteur des espoirs de son père pour lui succéder à la tête de l’entreprise. Il y retrouve François, son frère cadet, qui démarre une carrière journalistique dans un journal à la rubrique fait divers après avoir croire à ses parents qu’il était rentré à l’école normale supérieure. Etienne, le dernier frère, qui séjourne à Saïgon pour retrouver son amoureux, légionnaire embarqué dans la guerre d'Indochine et qui au passage découvre le Traffic d’argent des piastres qui finance le vietminh et enrichit trafiquants et personnalités politiques françaises. Tandis que la petite dernière, Hélène, ne rêve que de quitter Beyrouth et ses parents.

Le livre est plein de rebondissements tous surprenants et nous enseigne sur l’après-guerre et les mœurs de l’époque.

A la fin du livre, on veut vite pouvoir lire la suite…


à Bientôt pour la suite des évènements à venir.

Vos libraires ♥

152 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout